Demain, c'est dimanche

14.06.2009 / Que choisir ?

« Si l'amour vous fait signe, suivez-le », écrivait Khalil Gibran.

Le grand signe de l'amour de Dieu, offert en Jésus-Christ, saint Paul l'avait découvert sur le chemin de Damas.

A ce signe de l'amour, il fut fidèle toute sa vie à un point tel qu'il a pu dire : « Ce n'est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi ».

Lorsqu'on comprend à quel point saint Paul a vécu l'intimité avec le Christ qui s'est donné par amour pour lui et pour tous les hommes, on peut saisir son souhait : « Oui, nous avons confiance, et nous aimerions mieux être en exil loin de ce corps pour habiter chez le Seigneur ». (2 Cor. 5, 8)

Que choisir ? Choisir de vivre dans l'aujourd'hui, se sachant investi d'un grand projet : offrir sa vie pour la gloire de Dieu et le salut du monde, ou désirer aller au plus tôt rejoindre le Seigneur dans la vision béatifique pour vivre en plénitude l'amour ?

Saint Paul, à travers ses épreuves, sait que sa vie est comme une graine qui doit être jetée en terre afin de produire les fruits qui permettront à tant de générations de chrétiens de rencontrer Jésus le VIVANT et d'accueillir le baptême.

Que choisir ? La réponse de saint Paul est claire : « Que nous soyons chez nous ou en exil loin du Seigneur, notre ambition, c'est de plaire au Seigneur ».

Soyons à l'affût des signes de l'amour. Laissons-nous aimer par CELUI qui se donne à chacun afin de grandir et mûrir comme le grain de blé qui donnera « son plein » au jour de la moisson.

Chanoine Jean-Paul Amoos