Homélies

09.12.2019 / Immaculée Conception

« Immaculée Conception » : comment comprendre ?

Cette année, l’Eglise fête l’Immaculée Conception le lundi 9 décembre et non pas le 8 décembre qui tombe sur le deuxième dimanche de l’Avent. Dans son homélie le Prieur Roland Jaquenoud revient sur le sens et l’appel qu’inspire cette solennité. La grâce de Notre Dame est aussi une promesse pour tous ceux qui sont baptisés dans le Christ Jésus.
Référence des textes liturgiques : Gn 3,9-15.20 / Ps 97 / Eph 1,3-6.11-12 / Lc 1,26-38

Chers frères et sœurs,
« Il nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints, immaculés devant lui, dans l’amour ». C’est ce que nous disait tout à l’heure saint Paul. Quel étonnement de rencontrer dans l’Ecriture ce mot « immaculé » qui nous désigne nous, chacun d’entre nous, chacun de ceux qui essayent de conformer leur vie à l’évangile et qui apprennent aujourd’hui que Dieu les veut « immaculés et saints dans l’amour » ! Comme si « L’Immaculée », ce n’était pas que la Vierge Marie. Comme si « L’Immaculée », cela pouvait être, cela devait être chacun d’entre nous. Comment comprendre ?
Le mystère que nous célébrons aujourd’hui « L’Immaculée Conception » de Notre Dame, ce mystère qui nous dit que notre Dame dès le premier moment de sa conception dans le sein de sainte Anne, sa mère, a été préservée du péché originel, ce mystère est destiné non seulement à Notre Dame mais également à chacun d’entre nous. Simplement, là où chez Notre Dame il agit dès le début de son existence terrestre, chez nous, il nous rejoindra à la fin de notre parcours. Mais c’est la même grâce qu’il donne et qui est promise à tous les hommes, à toutes les femmes pour un jour être « saints et immaculés devant lui, dans l’amour ».
Alors pourquoi est-ce que chez Notre Dame la grâce agit dès le début ? Elle agit, cette grâce qui fait que Notre Dame, non seulement ne pèche pas, mais qu’elle n’a nulle envie de pécher. C’est ça là vraie liberté. Ne plus avoir envie que d’aimer. Et le dogme aujourd’hui nous enseigne que Notre Dame tenait cette réalité dès le début. Pourquoi elle et seulement elle ?
Nous avons entendu la Parole de l’Ange : « Je te salue, Comblée de grâce ». « Comblée de grâce », c’est un mot dans l’Evangile qui est très fort. On pourrait le traduire : « Toi qui es établie dans la grâce ». C’est-à-dire qu’elle est dans la grâce totalement, complètement. Il n’y a pas un élément de son être qui n’est pas dans la grâce. Or celui qui est dans la grâce, celui-ci n’a pas envie de pécher, celui-ci n’a pas envie de ne pas aimer, celui-ci a envie d’une seule chose : aimer Dieu et son prochain à la manière de Dieu.
Notre Dame, elle avait cette particularité-là qu’en aimant comme une Mère aime son fils, elle aimait son Dieu. Pour elle, aimer son fils et aimer Dieu, c’était la même chose. Et donc pour Notre Dame, parce qu’elle est la Mère de Jésus, Dieu fait homme, il fallait qu’elle soit immaculée. Parce que son amour de Dieu était comme l’amour naturel d’une mère pour son fils - cet amour maternel n’est jamais dévoyé lorsque le péché ne domine pas dans le cœur. Il fallait donc, au moment où elle concevait son Dieu qu’elle fût établie dans la grâce. Et l’Eglise nous enseigne que cela s’est passé dès le début de sa conception ; Il fallait que Dieu la prépare d’une manière particulière, parce que, seule celle qui est établie en grâce, pouvait aimer parfaitement ; et elle devait aimer Dieu comme une mère aime son fils.
Mes frères, mes sœurs, le dogme d’aujourd’hui, finalement concerne beaucoup plus la grâce que Notre Dame. Il nous enseigne d’abord que Dieu veut cette grâce pour chacun d’entre nous. Si nous sommes sur cette terre, si nous avons encore à lutter contre le mal et le péché, c’est pour, petit à petit, entrer dans cette grâce qui nous est promise, dans cette sainteté, c’est-à-dire cet état d’amour parfait qui est la béatitude éternelle. Si Notre Dame, dès le début, aime son Dieu comme son fils, nous sommes appelés nous aussi à apprendre à aimer Dieu totalement et complètement, et nous le ferons, et nous le serons, cet amour-là, le jour où nous serons dans le face-à-face.
Le dogme d’aujourd’hui nous dit la toute-puissance de la grâce. Elle agit d’une manière toute particulière en Notre Dame à cause de sa mission d’être Mère de Dieu. Elle agit de manière habituelle en chacun d’entre nous afin de nous configurer, de faire de nous des figures de l’amour parfait qui est le nom même de Dieu. Fêtons donc cette solennité de l’Immaculée Conception comme un immense cadeau ; non seulement le cadeau de Marie au genre humain, mais le cadeau de la grâce qui nous est promise à chacun d’entre nous au bout de la lutte, au bout du chemin. Cette grâce qui délivre, cette grâce qui rend bienheureux, cette grâce qui nous établit pour toujours dans l’amour et que nous commençons à recevoir dès le jour de notre Baptême.
Amen !

Roland Jaquenoud
Best reviews of best online casinos australia for Australian players, bonuses and special offers from online casinos. Read rewiews of play slots online for players from Canada and play! Looking for best online pokies new zealand to play? Visit our site.