Homélies

21.07.2019 / 16e dimanche ordinaire

L’accueil dans le souffle de l’Esprit

C’est sur le thème de l’accueil que le chanoine Cyrille Rieder a développé son homélie de ce 16e dimanche du Temps Ordinaire. Plus qu’un engagement philanthropique ou caritatif, c’est à une vraie spiritualité de l’accueil que le chanoine Cyrille invite les fidèles de la basilique de Saint-Maurice : « L’Esprit d’Amour de Dieu veut faire de nous des champions de l’Accueil, de l’hospitalité. »
Référence des textes Gn 18,1-10a / Ps 14 / Col 1,24-28 / Lc 10,38-42

Mes bien chers frères et sœurs,

Les textes de ce dimanche nous parlent d’ACCUEIL :

« Seigneur, ne passe pas sans t’arrêter près de ton serviteur. »
« Dans un an, Sara, ta femme, aura un fils. »

« Qui entrera dans ta maison, Seigneur ? Qui habitera ta sainte montagne ? Celui qui se conduit parfaitement. »

« Une femme appelée Marthe reçut Jésus dans sa maison.
Elle était accaparée par les multiples occupations du service. Marie se tenait assise aux pieds de Jésus et écoutait sa parole »

«Le Christ est au milieu de vous, lui, l’espérance de la gloire, qui vous amène à sa perfection.»

ACCUEILLIR :

C’est ouvrir les cinq sens pour voir, entendre, toucher, sentir, goûter ce qu’il y a en dehors de moi ; c’est passer de moi à l’autre ; devenir un être relationnel ; c’est avoir son centre dans l’autre ; c’est mourir à soi pour vivre dans l’autre, pour vivre enrichi de l’autre ; vivre en communion.
«On ne peut pas être heureux tout seul » (Raoul Follereau)

C’est écouter, comprendre, connaître, suivre ; ne faire qu’un.
C’est : recevoir. C’est : donner. C’est : pardonner. C’est : ressusciter.

C’est savoir que je suis cadeau pour être cadeau.

Et pour que tout cela soit possible, il est bon d’avoir confiance en soi et en l’autre. Il est bon de persévérer dans cette confiance coûte que coûte (d’espérer) et il est bon d’aimer.
Les vertus théologales nous ouvrent à Dieu, aux autres et à nous-mêmes ; font que nous sommes tout accueil.

Il est encore bon d’être pauvre, obéissant et chaste.
Les vœux nous libèrent à l’accueil.

Frères et Sœurs,

L’Esprit d’Amour de Dieu veut faire de nous des champions de l’Accueil, de l’hospitalité.

Donc :

Ouvrons nos cœurs au Souffle de Dieu,
Car il respire en notre bouche plus que nous-mêmes.
Offrons nos corps aux langues du Feu,
Pour qu’ils annoncent le mystère de notre gloire.
Livrons notre être aux germes d’Esprit,
Pour qu’il nous donne sa violence à son service.
Tournons les yeux vers l’hôte intérieur,
Car il habite nos silences et nos prières.

Ainsi soit-il !

Cyrille Rieder