Homélies

04.04.2021 / Pâques

Cliquez ici pour revoir cette célébration retransmise en direct sur notre chaîne YouTube

Terre-à-terre ou mystique ? Que choisir comme attitude pour vivre sa foi d’un matin de Pâques ? D’un côté le témoignage à donner nous pousse à enraciner notre foi dans cette bonne vieille terre, et d’un autre côté le chrétien est appelé à rechercher « les réalités d’en-haut ». Être trop terre à terre risque de réduire la foi dans le message évangélique en quelque chose d’anecdotique, être trop mystique risque de désincarner quelque chose qui fait malgré tout partie de notre être propre. Que faire ?

Le chrétien est appelé à vivre en étant à la fois : d’abord Pierre, l’homme de la compréhension lente et à la fidélité chancelante (peut-être quelque chose à voir avec l’aspect terre à terre…), ensuite en étant également Marie-Madeleine, la femme des premiers balbutiements de la foi, la première à rencontrer Jésus ressuscité (voyons peut-être ici le mi-chemin entre le terre à terre et le mystique !), et finalement en étant l’apôtre Jean, l’homme de l’intuition, celle qui procède de l’amour et conduit à la foi ; du coup nous sommes là dans un registre plus mystique, car Jean voit avec les yeux du cœur. Ainsi le chrétien, au final, doit être un peu des trois : Pierre, Marie-Madeleine et Jean, qui disent trois réalités de la foi.

Ainsi le plus marqué par sa nature humaine n’aura aucune peine à entendre le récit de la mort de Jésus. Le croyant, quant à lui, dans son cheminement de la terre jusqu’au ciel cherchera des témoins pour sa vie de foi. Alors que le plus mystique sera celui arrivé stade de la foi pure pour assumer l’événement de la résurrection et tout ce qu’il véhicule pour le chrétien. Le bon chrétien est donc celui qui s’approprie ces trois rôles de Pierre, Marie-Madeleine et Jean, arrivant alors à témoigner, annonçant à son tour ce cri, le kérygme, cette proclamation de la foi aujourd’hui encore.

On comprendra bien que pour rechercher « les réalités d’en-haut » il faut bien garder les pieds sur terre. Autant la croix est plantée en terre, autant le Christ se laisse découvrir dans les autres et fréquenter dans l’oraison et la méditation personnelles. La vie de foi est un chemin ; le chemin qui va du Calvaire au Jardin de Pâques, et qui se définit – selon l’Évangile de ce matin – en trois verbes : courir : c’est Pierre qui s’investit de tout son être pour son Maître ; voir : c’est Marie-Madeleine qui reconnaît son Seigneur au-delà des traits de celui qu’elle prit pour le jardinier) ; et croire : c’est Jean qui voit au-delà de la simple vision des yeux.

Certes tous les trois courent, non vers un tombeau, mais à la recherche d’un vivant. –> Comment nous-mêmes courons-nous à la recherche de Jésus ressuscité dans nos vies ? Courons-nous comme Pierre, moins rapidement, ou comme Jean qui arrive le premier ? En fait nous courons chacun au rythme de notre foi, qui est pour chacun un propre rythme, celui qui renvoie à ses cheminements spirituels, dans le respect de tous.

Tous les trois également voient ; ils voient la disposition des lieux, mais leur regard ne s’arrête pas aux apparences. Ne voyant pas Jésus, Marie-Madeleine pense que l’on a pris son corps ; voyant les bandelettes et le linceul Pierre comprend que le corps n’a pas été enlevé ; pour sa part Jean décrypte instantanément les signes qui s’offrent à son regard : « il vit et il crut ».
–> Comment nous-mêmes, dans l’événement de la résurrection, ressentons-nous l’amour de Dieu pour nous ? Savons-nous bien suffisamment que nous sommes aimés à la folie par Dieu ? Prenons-nous assez conscience que c’est l’Amour qui a ressuscité Jésus et qui va nous pousser à chercher le Seigneur, à voir l’invisible au-delà de la vision des yeux, donc à croire ? Oui, nous savons que la puissance en nous de cet amour du Christ nous fait aller à sa rencontre en la personne de nos frères et sœurs, nous permettant de discerner, dans le quotidien de nos vies, sa présence et son action.

Enfin, tous les trois croient. Voir, c’est bien, mais à condition de passer au ‘croire’, au “voir vrai”, pourrait-on dire !
–> Comment pour nous cette vision est-elle celle de l’amour, l’amour qui aide à croire ? Mais nous savons et professons que c’est l’amour qui conduit à la foi. En effet, comment croire en quelqu’un que l’on n’aimerait pas ? L’amour aura toujours le dernier mot sur la haine ; l’amour est notre avenir ! Ainsi, depuis Pâques, nous croyons que l’Amour qui vient de Dieu, et uniquement l’amour, donne du sens à l’existence. Dieu sait si nos trois amis de ce jour ont su et expérimenté l’amour. Rappelons-nous l’épisode de la profession de foi de Pierre à Césarée de Philippe : « Seigneur, tu sais bien que je t’aime ». Et souvenez-vous aussi de ce geste plein d’amour de Marie-Madeleine lors du repas chez un pharisien auquel Jésus était convié ; elle arriva et versa ses larmes sur les pieds de Jésus avant de les essuyer de ses cheveux, de les couvrir de baisers et de répandre sur eux un parfum. Geste d’amour s’il en est ! Et Jean, « le disciple que Jésus aimait » se tenant appuyé contre lui lors du dernier repas, il se tiendra, fidèle au pied de la croix, n’abandonnant pas le Christ jusqu’au dernier instant, n’est-ce pas une preuve suprême d’amour ?

Ainsi, frères et sœurs, soyons les Marie-Madeleine qui reconnaissent Jésus en tout homme, et oublions nos préjugés sur les autres ; soyons les Pierre qui acceptent l’autorité de l’Église, et oublions nos législations personnelles qui faussent l’Évangile ; soyons les Jean qui vivent de la spontanéité de l’amour et de la confiance, et oublions nos exigences qui limitent Dieu à la seule notion qu’on pourrait en avoir. Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que Dieu est plus grand que notre cœur, que son Amour a ressuscité Jésus, et qu’ainsi il nous a ouvert les portes de son royaume.

Mgr Jean Scarcella
Best reviews of best online casinos australia for Australian players, bonuses and special offers from online casinos. Read rewiews of play slots online for players from Canada and play! Looking for best online pokies new zealand to play? Visit our site.