Homélies

21.03.2021 / 5e dimanche de Carême

Cliquez ici pour revoir cette messe retransmise en direct sur notre chaîne YouTube


Les réseaux sociaux et internet ont multiplié ce que l’on appelle les fake-news, les fausses informations bien déguisées sous un vernis d’authenticité. Et l’éducation passe aujourd’hui par une utilisation critique des médias. Les nouvelles, les rumeurs circulent très rapidement, et font parfois bien des dégâts.
La recherche de la vérité est importante, mais les informations sont parfois très condensées au risque de mauvaise compréhension et de contresens.

Et nous sommes rassemblés au nom de celui qui a dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie ».

La rumeur a couru à son sujet. Impressionnés par les miracles et l’enseignement de Jésus, les gens veulent le voir… tout le monde parle de Jésus, tout le monde a entendu parler de Jésus.
C’est donc normal que ceux qui ne le connaissent pas demandent à ses disciples où il se trouve : eux aussi, ils veulent le voir.
Et Jésus est à Jérusalem et il parle de sa mort.

Jésus vient d’entrer à Jérusalem sous les applaudissements de la foule. Nous sommes juste avant le dernier repas, à la charnière où ce que l’on appelle dans l’Évangile selon saint Jean le « livre des signes » (Jn 1-12) devient « livre de l’heure » (Jn 13-21). Quelle est-elle, cette heure vers laquelle tout faisait signe ? Est-ce l’heure du tombeau vide ? Oui, mais dès avant, c’est l’heure où Jésus meurt sur la croix. Jean a perçu que la Résurrection n’est pas seulement une heure dans le temps, succédant à celle de la mort du Christ. Elle est l’unité vivante du Père et du Fils, réinventée à l’endroit même de sa négation. Jésus souffre et meurt, mais son lien avec le Père est intact. C’est ainsi que, mourant, il vit et donne vie.

Et il y a une chaîne d’informateurs… Ces gens vont voir Philippe, qui va voir André avec qui ils vont voir Jésus. « Nous voudrions voir Jésus. »

Question pour nous : voulons-nous nous aussi, vraiment voir Jésus ?
On ne sait pas ce qu’il est advenu des Grecs qui voulaient voir Jésus, mais nous savons que nous sommes ici, dans cette Basilique, assistant à cette célébration eucharistique, faisant mémoire de la mort et de la résurrection de Jésus.
Pourquoi sommes-nous venus ici ce matin ? Quelle a été notre motivation profonde à consacrer cette matinée à cette célébration ?
Parce qu’il faut le faire ? Peut-être… mais qu’y a-t-il au fond de nous-mêmes ?
C’est une question qui m’accompagne régulièrement…
N’est-ce pas qu’il y a eu une fois une rencontre ultime qui a bouleversé notre vie, qui nous a transformés ?
Et cette présence au fond de nous-mêmes qui nous fait continuer à croire en l’Église, le corps du Christ, malgré tout, malgré ses faiblesses, malgré les scandales qui malheureusement la blessent.

Le prophète Jérémie a si bien exprimé cela. Il y a eu une première alliance… conclue avec nos pères. C’est ce qui fait que nous sommes traditionnellement chrétiens, que nous vivons dans un contexte chrétien. Mais il y a aussi la nouvelle alliance que Dieu conclura avec la maison d’Israël, qu’il a conclu avec chacune et chacun de nous.
Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai sur leur cœur.
Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
Ils n’auront plus à instruire chacun son compagnon,
ni chacun son frère en disant :
« Apprends à connaître le Seigneur ! »
Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands

Il ne s’agit plus de rumeur… — il paraît que je suis chrétien —, mais il s’agit maintenant d’une communion profonde à notre Dieu.
Et cela passe par le détachement de notre propre vie pour faire la volonté du Père.
La volonté du Père qu’il faut toujours et toujours essayer de comprendre ce qu’elle est pour nous aujourd’hui et maintenant. Cela va bien au-delà des apparences extérieures, qui sont certes importantes, mais pas suffisantes.
Jésus nous montre l’exemple avec cette image végétale du grain de blé qui doit mourir. C’est une belle image, que l’on connaît bien, mais cela passe par la mort qui conduit à la vie. Le passage par la mort, qui conduit à la vie.
Nous le savons au fond du fond de notre cœur, mais en prenons-nous conscience ?

L’Evangile nous montre qu’il est difficile d’y croire vraiment. Les auditeurs de Jésus ont cru entendre un ange parler. « Mais Jésus leur répondit : c’est pour vous qu’il y a eu cette voix. »

Nous savons que Jésus est mort et ressuscité, tuant la mort à Jamais. « Moi quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. »
Il ne nous reste donc qu’à nous laisser attirer par Jésus. Non pas à suivre un « bêtement » un mouvement de foule, mais à marcher avec lui, à envisager avec confiance ce passage par la mort et la vie.
Tout cela nous empêche donc de vivre comme avant.
Il s’agit donc de lâcher prise sur tant de choses pour aller à l’essentiel.
Il s’agit de se méfier de toutes nos fausses certitudes.
Il s’agit d’un amour ultime : croire en Jésus nous fait naître à la vie !

PRIÈRE UNIVERSELLE

Le prêtre : De tout temps, les hommes et les femmes portent le désir de voir Jésus, de le reconnaître dans leur vie. Tournons-nous vers le Père pour lui présenter les désirs enfouis au plus profond des cœurs des humains.

Seigneur, écoute-nous; Seigneur, exauce-nous.

Jérémie parle de Nouvelle Alliance avec Dieu, aujourd'hui c’est un appel que lance l’Église. Nous te prions pour que chaque baptisé prenne conscience de son péché et qu’il sache le quitter en demandant l’aide de ton Fils le Christ !

Prions pour ceux qui osent aller vers l'autre, différent : que leurs cœurs soient remplis de ton amour bienveillant et miséricordieux ! Seigneur, Dieu de tendresse, guide-les.

En se préparant à la fête de Pâques, que chaque fidèle puisse vivre le sacrement de la réconciliation avec une profondeur renouvelée, afin de goûter ton infinie miséricorde, toi notre Dieu !

Le carême nous conduit vers la semaine sainte comme le grain de blé tombé en terre meurt, que tu insuffles en chacun de nous le désir de vivre pour son prochain, nous t'en prions Seigneur !

Le prêtre : Seigneur de la vie, tu as élevé de terre ton Fils pour attirer à toi tous les êtres humains. Accueille nos prières qui montent vers toi et accorde nos désirs aux tiens. Nous te le demandons par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Olivier Roduit
Best reviews of best online casinos australia for Australian players, bonuses and special offers from online casinos. Read rewiews of play slots online for players from Canada and play! Looking for best online pokies new zealand to play? Visit our site.