Homélies

25.12.2020 / Jour de Noël

Voyez cette messe retransmise en direct sur notre chaîne YouTube

La Nous sommes au matin de Noël, la nuit de la naissance a retrouvé la lumière du jour qui s’est levée sur nous et sur le monde entier. La lumière du jour de Dieu, la lumière que les ténèbres n’ont pu arrêter : la lumière qui met au grand jour le visage de Dieu. Y pensons-nous suffisamment, frères et sœurs quand nous nous émerveillons de la naissance de l’enfant, quand nous voyons présent dans son berceau le Verbe, la Parole de Dieu, quand nous nous laissons toucher par ce merveilleux sentiment de paix qui émane de la pauvre étable de Bethléem ?
Souvenons-nous de la prophétie d’Isaïe qui a été jusqu’à dévoiler le nom de cet enfant : « C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la Vierge est enceinte, elle enfantera un fils, qu’elle appellera Emmanuel (c’est-à-dire Dieu-avec-nous). » (Is 7,14) “Dieu-avec-nous”, frères et sœurs, rien de plus et rien de moins, mais une totalité englobant la création entière — sa création — et l’univers et tout ce qu’il contient : “Dieu avec nous”.
Dans ce petit mot –avec– est renfermé le plus grand désir de Dieu, celui de pouvoir nous aimer, et de nous laisser aimer de lui. Ce n’est pas un -avec- de compagnie, mais un -avec- de présence ! Relisons la fin de l’Évangile que nous venons d’entendre sous la plume de saint Jean : « Dieu, personne ne l’a jamais vu ; le Fils unique, lui qui est Dieu, lui qui est dans le sein du Père, c’est lui qui l’a fait connaître. » Jésus est l’Emmanuel — “Dieu-avec-nous” et, bien que Fils de Dieu, c’est bel et bien Dieu qui est présent, en Jésus, dans la mangeoire de Bethléem. C’est donc le visage de Dieu que nous contemplons !
La Lettre aux Hébreux nous l’a enseigné à l’instant, quand l’auteur nous livre ces quelques phrases lourdes de sens ; en effet il dit qu’après que Dieu ait parlé par les prophètes, « il nous a parlé par son Fils », dont il dit encore qu’il est « Rayonnement de la gloire de Dieu, expression parfaite de son être. »
Nous voyons là, frères et sœurs, que le mystère de Noël va bien au-delà de la seule naissance du Fils de Dieu. « Tu es mon Fils, moi aujourd’hui, je t’ai engendré », a dit Dieu le Père ; ce même Père qui a fait dire à l’ange au jour de l’Annonciation : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. » (Lc 1, 31-32). Et nous connaissons ce que ce prénom hébraïque signifie : “Dieu sauve”.
Dès lors si dans la prophétie d’Isaïe, s’adressant au roi Acaz et à la maison de David, l’enfant annoncé s’appellera “Emmanuel”, il est ici question du Seigneur, de Dieu, en somme. Mais quand l’ange donne à Marie le nom de l’enfant, c’est pour signifier son rôle, en tant que Fils de Dieu et Dieu lui-même : c’est-à-dire sauver le monde du péché et le rassembler dans une unité d’amour parfaite avec le Père.
Nous nous sommes déjà penchés plusieurs fois devant l’enfant de la crèche ce matin ! Eh bien penchons-nous encore une fois, et adorons Dieu ; ce Dieu, notre Dieu qui se présente à nous sous les traits d’un enfant totalement enfant. En cela Dieu s’est incarné pour être “Emmanuel” parmi nous en Jésus qui, revêtu de notre nature humaine, nous fera comprendre la Parole que Dieu veut nous dire, nous enseignera à vivre l’amour qui habite le cœur de Dieu, nous formera à l’image que Dieu souhaite pour nous, l’image de sa propre ressemblance.
Voilà le mystère de Noël, frères et sœurs, non pas un simple moment à l’étroit dans l’histoire de l’Humanité, mais une ouverture jusqu’aux horizons infinis de Dieu. Dieu, nous le voyons, nous ne pouvons pas l’enfermer dans la seule image de l’étable de Bethléem ; Dieu est roi et règne sur nous pour l’éternité. Contempler le visage de Dieu dans cet enfant couché sur la paille, c’est déjà nous projeter vers la Parousie, les fins dernières, où nous contemplerons face-à-face le visage de Dieu. Le prophète Job nous a, à ce propos, laissé un texte significatif qui fait beaucoup de bien à notre foi : « Mais je sais, moi, que mon rédempteur est vivant, que, le dernier, il se lèvera sur la poussière ; […] Je le verrai, moi en personne, et si mes yeux le regardent, il ne sera plus un étranger. Mon cœur en défaille au-dedans de moi. » (Jb 19, 25.27)
“Il ne sera plus un étranger”, parce que j’aurai su le contempler dès l’heure de sa naissance en son Fils, et parce que j’aurai su continuer à le faire en suivant Jésus, écoutant ses enseignements, imitant ses faits et gestes, apprenant le rôle évangélisateur de l’amour.
Pour cela, frères et sœurs, nous avons la Parole de Dieu, ce Verbe qui précisément s’est fait chair à Noël, Parole pour nous être enseignée, Parole que Jésus nous a laissée et que nous appelons Évangile, Bonne Nouvelle, Parole que notre baptême nous invite à mettre en pratique : cette Parole qui fonde et jalonne tout l’enseignement de notre Mère l’Église catholique.
Oui, frères et sœurs, Jésus est né pour nous, pour nous sauver, pour nous conduire sur les chemins de la Rédemption, pour nous nourrir de tout lui-même à travers les sacrements, par lesquels il nous touche pour que Dieu puisse nous aimer. Et c’est de cet amour de l’Emmanuel, frères et sœurs, que nous vivons, cet amour qui nous forme et nous prépare à notre renaissance en Dieu. Écoutons encore ce que nous disait saint Jean tout à l’heure : « Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu, eux qui croient en son nom. Ils ne sont pas nés du sang, ni d’une volonté charnelle, ni d’une volonté d’homme : ils sont nés de Dieu. Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous » … pour que nous devenions comme lui !
Voilà tout le mystère de Noël, qui est non seulement la naissance de Jésus dans notre monde, mais aussi la préparation de notre naissance en Dieu. Par sa naissance Jésus nous a fait naître à sa vie divine ; en prenant notre humanité, il nous fait participer à sa divinité.

Mgr Jean Scarcella
Best reviews of best online casinos australia for Australian players, bonuses and special offers from online casinos. Read rewiews of play slots online for players from Canada and play! Looking for best online pokies new zealand to play? Visit our site.