Homélies

11.04.2020 / Vigile pascale

En cette vigile pascale, notre prieur a présidé la liturgie depuis le tombeau de saint Maurice au Martolet, liturgie retransmise par YouTube à 21h00. Voyez la vidéo de la vigile.

La communauté a pu vivre une vigile présidée par notre abbé Jean Scarcella. Nous publions ici la méditation qu'il nous a partagée dans une basilique où n'étaient présents que les chanoines, respectant les distances sociales.

Lectures AT / Rm 6,3b-11 / Ps 117 / Mt 28, 1-10

Mes chers confrères,

Cette nuit est la nuit d’un grand bonheur, une nuit plus claire que le jour. Après la nuit de Bethléem portant l’aurore du soleil de justice, voici la nuit de Jérusalem portant la même aurore où se manifestera le Seigneur de la vie : la naissance de Jésus parmi les hommes et la naissance du Christ en sa résurrection. Cette nuit où nous veillons en attendant la réalisation de ce mystère fondamental de notre foi : la résurrection du Seigneur. La Parole de Dieu nous accompagne sur nos chemins de foi et nous permet de persévérer dans notre désir de rencontrer Dieu dans nos vies. Toute l’histoire du salut s’éclaire alors et prend sens avec Jésus, « lumière du monde », venu accomplir toutes les promesses. Jésus qui assume totalement toute cette histoire et la transcende, lui donnant sens et finalité au matin de la résurrection.

Au centre de notre Vigile, le cierge pascal nous dit la lumière du monde, celle du Christ ressuscité. Oui, Jésus est cette lumière qui éclaire nos ténèbres et ressuscite toute présence de mort en nous et dans le monde. C’est lui, le Christ ressuscité qui donne un sens à tout ce qu’on dit les prophètes, la Loi et les psaumes ; c’est lui, le Christ ressuscité qui révèle au monde la voix du Père, l’amour de l’Esprit, le mystère de Dieu ; c’est lui, le Christ ressuscité qui donne sens à toute vie. Il est, le Vivant, le Fils de toute éternité qui nous ouvre, dans sa Résurrection, le chemin vers la Vie et l’Éternité.

Pour nous ce chemin a commencé au jour de notre baptême, comme saint Paul le rappelle : « Frères, nous tous qui par le baptême avons été unis au Christ Jésus c’est à sa mort que nous avons été unis par le baptême ». Le baptême nous unit au Christ, et cette phrase est forte et va très loin. Certes elle nous engage à vivre notre vie de chrétiens, notre vie sacramentelle, nos diverses vocations dans l’Église, nous appuyant sur notre désir, notre volonté et notre liberté aussi, mais elle engage notre être total : corps, âme et esprit. Être uni au Christ c’est se laisser habiter par lui, ainsi qu’il l’a voulu en nous donnant sa propre vie au jour de notre baptême. Voilà pourquoi cette union au Christ va provoquer la sequela Christi sur tous ses chemins, dont la voie la plus fondamentale, nous dit saint Paul, c’est sa mort : « C’est à sa mort que nous avons été unis par le baptême ». Ainsi nous sommes appelés à porter notre croix avec le Christ, traversant nos Calvaires, petits ou grands, que nous avons à assumer, convertissant nos propres morts au goût de péché, que nous avons à dépasser.

Être baptisé c’est être mis au tombeau avec le Christ, afin de pouvoir mener, comme le dit encore saint Paul : « Une vie nouvelle, nous aussi, comme le Christ qui, par la toute-puissance du Père, est ressuscité d’entre les morts ». Et saint Paul continue d’une manière qui va confirmer notre propos : « Car, si nous avons été unis à lui par une mort qui ressemble à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection qui ressemblera à la sienne ». Voilà sur quoi s’appuie notre foi baptismale que, forts de notre adhésion à ce mystère dans lequel nous sommes totalement immergés, nous allons rénover tout à l’heure.

Notre célébration de veillée pascale, même vécue dans ce contexte particulier qui semble nous voir plus confinés qu’ensemble, s’ouvre sur la messe de la Résurrection, laquelle nous unit d’une manière particulière à notre Seigneur, à nos frères et sœurs, au monde entier. Elle nous fait entrer dans tout Dieu en Jésus, le Vivant. Elle nous rappelle que déjà ressuscités avec le Christ, nous voici hommes nouveaux resplendissants à la lumière du cierge pascal. Réconfortés par le Pain de vie, elle nous donne la force de travailler au souffle de l’Esprit et de devenir de vrais témoins de la Résurrection, à l’image des saintes femmes qui les premières en apportèrent l’annonce.

« Ô nuit de vrai bonheur, qui seule mérita de connaître le temps et l’heure où le Christ a surgi du séjour des morts ! […] Ô nuit de vrai bonheur, nuit où le ciel s’unit à la terre, où l’homme rencontre Dieu » (Préface de Exultet)

Mgr Jean Scarcella
Best reviews of best online casinos australia for Australian players, bonuses and special offers from online casinos. Read rewiews of play slots online for players from Canada and play! Looking for best online pokies new zealand to play? Visit our site.