Homélies

19.03.2020 / La soif de l'eucharistie

La vidéo de ce message

La soif de l’Eucharistie donne une nouvelle fraîcheur à notre pratique

Le chanoine Roland Jaquenoud, prieur de l’Abbaye de Saint-Maurice, se prononce sur les nouvelles directives sanitaires durant la pandémie du coronavirus.

Monsieur le Prieur, comment réagissez-vous aux mesures de plus en plus draconiennes que prennent les autorités cantonales et helvétiques sur la protection sociale face à la pandémie du Covid-19 ?
Il semble qu’il n’y ait pas d’autres solutions. Je vais ici répéter ce qu’on dit partout. Ces mesures sont nécessaires d’abord pour permettre de soigner ceux qui en ont vraiment besoin, en essayant de ne pas engorger notre système de santé. Tous ne vont pas avoir des complications suite au coronavirus, mais ceux qui en ont sont de plus en plus nombreux, et il faut qu’ils soient soignés correctement. Le jour où notre système de santé sera saturé, ce ne sera plus possible. N’oublions pas qu’à côté de ceux qui souffrent du coronavirus, il y a encore les malades souffrant d’autres pathologies. On devra alors choisir qui traiter et qui laisser de côté, et ce sera vraiment terrible. Espérons qu’on n’en arrivera pas là !

Pensez-vous que l’Eglise doit se soumettre à toutes ces dispositions ?
Evidemment. C’est son devoir le plus absolu. Ces mesures sont édictées en vue du bien commun. Jésus a résumé la loi en deux paroles. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, et tu aimeras ton prochain comme toi-même. De plus, aimer Dieu sans aimer son prochain est une illusion, nous dit saint Jean dans l’une de ses lettres. Respecter les dispositions en cours relève de l’amour le plus élémentaire du prochain. En se mettant en danger, on met en danger les autres, en raison de la contagion incroyablement rapide. C’est criminel.

Certains fidèles chrétiens prétendent qu’il s’agit de mesures qui contribuent à créer une psychose sociale ou qu’il s’agit d’un complot contre l’Eglise. Qu’en dites-vous ?
On connaît bien, malheureusement, dans nos églises, ces gens qui professent des idées très étroites, qui voient le mal et le complot partout. Dans la situation que vit actuellement le monde entier, devant tant de souffrances et de morts, de telles réactions ne sont pas seulement à côté de la plaque. Ce sont des crimes. Quand on voit la manière parfaitement inadéquate et désinvolte dont certains se sont comportés ce week-end, parfois jusque dans nos églises, en faisant scandale parce qu’on faisait respecter les mesures, je pense qu’une psychose est plus que nécessaire. Vous me dites que ces gens sont des « fidèles chrétiens ». Je reste un peu songeur devant cette expression. Je veux par contre rendre hommage à tous ceux que j’ai vus et n’ai pas vus, qui sont venus avec la soif de l’Eucharistie et qu’on a dû prier de rentrer chez eux, soit que le quota fixé pour les rassemblements était atteint, soit qu’ils entraient dans la catégorie de personnes à risque. Ils sont tant à être rentrés chez eux paisiblement, dans une totale compréhension de leur devoir de chrétien qui, dans les circonstances exceptionnelles que nous vivons, diffère complètement de ce qu’ils ont l’habitude de vivre. Bravo à eux !

Quelles sont les dispositions actuelles qui s’appliquent au Territoire abbatial de Saint-Maurice ?
Celles qui s’appliquent partout en Suisse romande. Toutes les célébrations sont supprimées, afin de pousser les gens à rester chez eux et à éviter tout rassemblement, source de contagion. Les églises restent par contre ouvertes, mais on doit y respecter les règles d’hygiène et de distance.

« L’Eucharistie est la source et le sommet de toute la vie de l’Eglise » : comment pensez-vous que les chrétiens peuvent continuer à vivre et à pratiquer leur foi ?
Ils doivent d’abord vivre leur foi dans la soif de l’Eucharistie qu’ils ne peuvent pas, en principe, recevoir. Un jour, pas si lointain, espère-t-on, ils pourront à nouveaux célébrer pleinement l’Eucharistie. Quelle joie ce sera alors ! Non plus une obligation, mais un vrai cadeau. Chacun aura fait l’expérience que l’on peut manquer de ce que l’on considérait jusqu’ici comme normal et acquis. J’ai été longtemps missionnaire dans un pays appartenant autrefois à l’Union Soviétique, où les chrétiens furent longtemps privés de l’Eucharistie. Pendant toutes les années de plomb du régime communiste et athée, ils ont espéré, ils ont eu soif de ce moment où enfin ils pourraient vivre la Messe, recevoir Jésus dans l’Eucharistie. Quelle joie lorsque ce fut enfin possible, quel élan ! Parfois, les gens construisaient eux-mêmes leurs églises sur la base de photos envoyées de pays chrétiens. Ils n’avaient jamais vu, eux-mêmes, de « vrais » sanctuaire catholique ! Ce serait tellement beau si cette soif de l’Eucharistie pouvait donner une nouvelle fraîcheur à notre pratique !
Ceci dit, il y a beaucoup de moyens mis en place pour vivre cette période avec Jésus. On va beaucoup utiliser internet, bien entendu. La Messe célébrée à huis clos à la Basilique sera retransmise en direct chaque jour sur notre site YouTube. Nous allons utiliser les réseaux sociaux pour rester bien en lien les uns avec les autres, et avec Celui qui nous unit. Plein de choses sont en train de se mettre en place, vraiment.

Comment l’Église de Saint-Maurice pense-t-elle continuer à aider les personnes âgées, les malades et ceux qui vivent dans la solitude ?
L’Eglise de Saint-Maurice, comme vous dites, ce n’est pas seulement la Basilique. C’est aussi la paroisse Saint-Sigismond avec de très belles collaborations de paroissiens vraiment engagés. C’est encore plusieurs communautés qui vivent et agissent sur notre territoire. Des stratégies sont petit à petit en train de se mettre en place. Dans les annonces de ce week-end, le secteur de Saint-Maurice a écrit : Nous comprenons que vous vous puissiez vous sentir isolés ou fragiles, n'hésitez pas à prendre contact avec nous !. Nous allons essayer de remplir notre promesse ! « Sans moi, vous ne pouvez rien faire » dit Jésus (Jn 15,5).

Merci Monsieur le Prieur !
Propos recueillis par Maurice Sessou

Roland Jaquenoud
Best reviews of best online casinos australia for Australian players, bonuses and special offers from online casinos. Read rewiews of play slots online for players from Canada and play! Looking for best online pokies new zealand to play? Visit our site.