Demain, c'est dimanche

04.03.2007 / Message de l'évêque de Sion aux malades

Mgr Norbert Brunner a adressé un message aux malades pour le dimanche qui leur est consacré, ce 4 mars 2007.

« Nous prions pour vous et nous vous demandons de prier pour nous. » Cette prière est importante pour soutenir les malades qui se posent cette redoutable question : « Pourquoi moi ? » Et l'évêque de Sion d'affirmer que, s'il n'y a pas de réponse à une telle question, d'autres questions peuvent trouver leur réponse : « Est-ce que la maladie est une punition de Dieu ? » La réponse est « NON ». « Dieu ne veut ni la maladie ni la souffrance, poursuit notre évêque [... ] Mais comme la maladie et la souffrance font partie de la vie humaine, Dieu saisit ces occasions pour montrer de manière toute particulière son amour infini à ceux qui souffrent. »

Mais, pour que l'amour de Dieu soit manifesté dans nos vies, il s'agit encore d'être attentifs aux appels et aux actions de Dieu. « Si c'est le cas, dit l'évêque, votre exemple sera pour nous d'une grande aide. Vous devenez alors les témoins de ce que saint Paul a écrit : « Je trouve ma joie dans les souffrances que je supporte pour vous, car ce qu'il reste à souffrir des épreuves du Christ, je l'accomplis dans ma propre chair, pour son corps qui est l'Église. » (Col 1,24) Ayant remercié toutes les personnes qui s'occupent des malades, Mgr Brunner conclut : « Aidez-vous, vous-mêmes, et aidez-nous, afin qu'à travers votre maladie ou votre handicap l'action de Dieu et son Amour infini soient manifestés pour nous. »

SDI