Demain, c'est dimanche

25.12.2017 / La vraie lumière dans une étable

Marie et de Joseph : deux obéissants ayant parcouru, à pied, de Nazareth à Bethléem (plus de 120 km) avec, pour Marie, un enfant arrivé à terme; une famille non reçue à l’hôtellerie, obligée de donner la vie à leur enfant dans une étable.

L’histoire se répète constamment et aujourd’hui encore les refus d’accueil existent! Tout près de chez nous, voire dans notre cœur, l’ignorance de l’autre, se manifeste plus qu’on ne l’imagine.

Oui, à vues humaines c’est un scandale, mais Dieu se sert de ce scandale, — comme il se servira du scandale de la croix — oui Dieu se sert de cet événement pour offrir à notre humanité le mystère de la lumière, mystère de cette lumière offerte en Jésus, né dans une étable à Bethléem.

Les mots de l'oraison de cette messe «Illuminés des clartés de la vraie lumière» peuvent être illustrés par une histoire que vous connaissez peut-être; l'histoire d’un roi qui avait deux fils auxquels il avait promis l'héritage de son royaume. Il avait promis, oui, mais à celui qui réussirait à remplir la plus grande salle de son château. Il avait donné à chacun de ses fils la même somme d'argent en leur disant : «Remplissez la salle avec ce que vous voulez. Celui qui la remplira aura le royaume».

Le premier fils pensa avoir trouvé la solution en achetant de la paille, matière volumineuse et pas chère ! Mais avec le montant reçu, il ne parvint pas à remplir la salle.

Le deuxième fils, lui, acheta une lampe à huile et l'alluma au cœur de la salle qui fut toute remplie d'une chaude lueur. Heureux de cette merveilleuse idée, le père lui remit le royaume.

Ceci est une histoire, mais elle en dit long sur Noël, fête de la naissance du Sauveur, «vraie lumière qui éclaire tout homme venant en ce monde».

Notre cœur est un peu comme la salle du château du roi. Notre cœur est grand, très grand et il faut le remplir. Mais comment et avec quoi?
Fêter Noël, c'est célébrer le Christ, vraie lumière qui s'offre à chacun pour éclairer le cœur, le dedans.

Pour remplir nos cœurs, Dieu n'utilise pas nos méthodes, ni nos moyens. Sans faste, ni éclat, il nous offre sa lumière dans un nouveau-né, couché dans une mangeoire. Quand Dieu veut éclairer l'homme, il lui offre comme une lueur chaude et douce : son Fils, entre Marie et Joseph.

Chanoine Jean-Paul Amoos