Demain, c'est dimanche

05.03.2017 / L'enfant et la ttélévision

Le récit des tentations de Jésus au désert vient à point au début du Carême pour nous inviter à nous recentrer sur Dieu et à l’écouter en accueillant sa parole. Notre vie est encombrée de futilités et de discours vains qui laissent notre âme sur notre faim. Nous avons besoin d’une parole solide qui nourrit une vie spirituelle souvent négligée.

C’est aussi un temps où l’on s’efforce de plus penser aux autres qu’à soi-même. A ce propos, elle est intéressante cette prière d’un enfant que je vous livre telle quelle :
« Seigneur, toi qui es bon et qui protèges tous les enfants de la terre, je désire te demander une grande faveur : transforme-moi en téléviseur ! Pour que mes parents aient soin de moi comme ils ont soin de lui. Pour qu’ils me regardent avec le même intérêt que maman son feuilleton préféré, que papa son journal sportif ou ses informations.

Je voudrais parler comme le présentateur du journal télévisé : quand il parle, toute la famille fait silence pour l’écouter avec attention, et sans l’interrompre. Je voudrais tant qu’on ait pour moi cette préoccupation qui anime mes parents lorsque parfois la télévision est en panne, et que très vite ils appellent un technicien. Je voudrais être un téléviseur pour être le meilleur ami de mon papa et de ma maman, et leur héros préféré.

Seigneur, s’il te plaît, transforme-moi en téléviseur, même seulement pour une journée ! »

Chanoine Calixte Dubosson