Demain, c'est dimanche

17.07.2016 / Du calme!

L’épisode si célèbre de la rencontre de Jésus avec Marthe et Marie est proposé à notre méditation en ce dimanche. Le Seigneur ne blâme pas Marthe parce qu’elle prépare à manger : c’est en effet la moindre des choses que de bien le recevoir, mais il reproche d’en être préoccupée au point de ne plus faire attention à celui qui vient. Il est important de s’agiter de temps à autre, mais il y a un temps pour tout. En effet, trop accaparés par le service ou par les soucis que tout soit parfait, que les convives soient heureux, que chacune et chacun ait sa place et se sente bien, nous risquons d’oublier que l’accueil de l’autre est d’abord et avant tout une qualité de relation.

Trop d’agitation conduit à passer à côté d’une vraie rencontre. À ce moment-là, nous n’avons plus le cœur libre pour écouter, pour découvrir. Or Dieu semble ne pas pouvoir se rencontrer dans l’agitation. Il aime le calme. Il attend que nous nous arrêtions quelques instants, que nous reprenions du temps pour nous, pour l’autre et pour lui. Il a encore tant de choses à nous dire et il s’adresse à nous dans toutes les petites choses de la vie. Il est dans le sourire d’un enfant, dans le regard de celui qui aime et pardonne, dans tout geste de tendresse, dans la main de la solidarité, dans la compassion exprimée.

La frontière entre Marthe et Marie passe par le cœur de chacun. Il existe un certain activisme qui ne sert finalement que notre orgueil. Il existe une certaine contemplation qui n’est que peur de l’affrontement, fuite ou mépris du monde.

Chanoine Calixte Dubosson