Demain, c'est dimanche

01.05.2016 / La seule vraie spiritualité

Jésus disait à ses disciples : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. » (Jn 14, 23). Ces paroles parlent de l’inhabitation de Dieu, Père, Fils et Saint Esprit en chacun de nous. L’amour comme porte ouverte au Dieu Trinité, afin qu’Il vienne en nous et y établisse son Sanctuaire. Et ainsi que nous le rappelle saint Jean dans l’un de ses lettres : il est impossible d’aimer Dieu sans aimer son prochain. « Si quelqu’un dit : J’aime Dieu, alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas. » (1 Jn 4, 20). Aimer Dieu, c’est aimer son prochain. Et seul l’amour de Dieu nous permet d’établir une vraie relation avec Dieu. L’amour est donc la seule vraie spiritualité du Chrétien, il n’en a pas d'autre. Être un bon pratiquant, être un laïque, un religieux ou un prêtre dévoué ne suffit pas pour être un vrai spirituel. Le vrai spirituel, le vrai bon chrétien, c’est celui qui marche à la suite du Christ, qui n’a pas hésité à donner sa vie par amour du Père et de ses frères et sœurs que nous sommes. Les Chrétiens ont encore beaucoup de chemin à faire, j’ai encore beaucoup de chemin à faire, pour ne pas être chrétien que de nom.

Chanoine Roland Jaquenoud