Demain, c'est dimanche

17.05.2015 / Une Eglise selon le cœur du Christ

« L’Eglise dit ceci ou cela. » « L’Eglise n’agit pas juste ou fait scandale. » Etc. Bien souvent nous entendons parler de l’Eglise, comme d’une société semblable à de nombreuses institutions humaines. Il n’y a rien d’évangélique.

Nous avons tous besoin de renouveler notre connaissance de l’Eglise pour mieux l’aimer et pour vivre comme membres à part entière de cette communauté voulue par Jésus. Nous vivons le dimanche qui se situe entre l’Ascension et la Pentecôte. La liturgie, comme ces dimanches précédents du temps pascal, nous invite à rejoindre les Douze Apôtres, avec Marie, et les disciples toujours plus nombreux qui les entourent. Il nous est ainsi donné de revivre les premiers pas de l’Eglise naissante tel que le Seigneur la veut. Nous entendons les enseignements de Jésus, à la veille de sa mort et au jour de l’Ascension, son retour vers le Père. « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom pour qu’ils soient comme nous-mêmes. » Nous rencontrons les apôtres, témoins des merveilles de Dieu : « Pour remplacer Juda, Il faut, déclare Pierre à l’assemblée, que l’un de ceux qui nous ont accompagnés deviennent témoin de la résurrection. »

Voilà l’Eglise que nous sommes appelés à former : une Eglise qui vive de la Parole de Dieu, et de la communion à son Seigneur ; qui soit envoyée dans le monde, fidèle à sa mission ; une Eglise qui rayonne de l’amour que Dieu répand sur elle par le don de l’Esprit Saint. « Bien-aimés, nous écrit saint Jean, puisque Dieu nous a tellement aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. »

Chanoine Charles Neuhaus