Demain, c'est dimanche

15.03.2015 / Dieu est riche en miséricorde

Pour ce dimanche, une petite parabole tirée de Pierre Trevet, Paraboles d’un curé de campagne, pour nous faire comprendre que c’est par « grâce que nous sommes sauvés ».

Une chrétienne se présente à la porte du ciel. Saint Pierre la reçoit. « Pour entrer au ciel, il faut cent points. » Alors, elle énumère : « J’ai été fidèle à mon mari toute ma vie. J’ai élevé chrétiennement mes enfants. J’ai été catéchiste pendant 20 ans. J’ai donné un coup de main aux restos du cœur. J’ai essayé de supporter les personnes que je côtoyais, notamment le Père curé et mes voisins difficiles… »

Quand enfin elle s’arrête, saint Pierre lui dit : « Trois points. » Pour elle, c’est un coup à l’estomac. Alors elle reprend la parole : « Ah oui ! J’ai fait tout ce que j’ai pu pour mes vieux parents. J’ai pardonné à ma sœur qui me faisait la tête après l’héritage. J’ai participé à la messe régulièrement. Je ne l’ai manquée que pour la naissance de mes enfants. J’ai aussi participé à des retraites spirituelles ». Saint Pierre lui dit : « Vous en êtes à quatre points. »

Elle est découragée. Comment arriver à cent points ? Elle sent bien qu’elle a dit l’essentiel et qu’il lui sera difficile de trouver mieux. Alors les larmes aux yeux et la voix tremblante, elle dit : « Mais si c’est comme ça, je ne peux compter que sur la miséricorde de Dieu ! » Saint Pierre s’exclame alors : « Bingo ! Cent points ! »

Chanoine Calixte Dubosson