Demain, c'est dimanche

08.02.2015 / Le chrétien : un être de relations

« Aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm, Jésus et ses disciples allèrent dans la maison de Simon et d’André. La belle-mère de Simon était au lit, avec de la fièvre…
Le soir venu on lui amenait tous ceux qui étaient atteints dans leur santé…
Le lendemain, bien avant l’aube, Jésus se rendit dans un endroit désert, et là, il priait. » (Mc 1,29-39)

Jésus, l’envoyé de Dieu, est un homme de relations. Ce qui compte, dans sa vie, c’est rencontrer ses frères et sœurs, particulièrement ceux qui sont pauvres, matériellement, affectivement, spirituellement ; c’est être en communion avec Dieu, son Père.

Baptisés, nous sommes unis au Christ. C’est un titre de noblesse, certes, mais qui nous appelle à un style de vie. Etre chrétiens, c’est faire route avec Jésus, agir avec lui et comme lui : aller vers nos frères et sœurs, aller vers Dieu, son Père.

Un geste du pape François, dès son élection, est éloquent. Il s’explique : « J’ai besoin d’une communauté. C’est pourquoi je suis là, à Sainte-Marthe. Quand j’ai pris possession de l’appartement pontifical, j’ai entendu distinctement un « non » à l’intérieur de moi. L’appartement pontifical n’est pas luxueux. Cependant il est comme un entonnoir à l’envers : grand et spacieux mais avec une entrée vraiment étroite. On y entre donc au compte-gouttes, et moi, sans les personnes, je ne peux pas vivre. J’ai besoin de vivre ma vie avec les autres. »

Dieu, Père, Fils et Saint Esprit habite en nous. Accueillons-le au lever du jour, et ouvrons la porte de notre cœur à nos frères et sœurs.

Chanoine Charles Neuhaus