Demain, c'est dimanche

11.01.2015 / Un simple geste suffit

Pour Noël, Victoria, l’Ex-Spice Girl et actuelle épouse du footballeur David Beckham, n’a pas lésiné sur les moyens. Voulant lui déclarer son immense amour, elle lui a offert un cœur formé en néon de couleur avec l’inscription « I felt you and I knew you loved me » (Je t’ai touché et j’ai compris que tu m’aimais). Coût de l’opération : 200'000 € !

L’amour ne sait pas compter. Il y a des parents, et pas nécessairement dans les classes aisées ou super-riches, qui dépensent des sommes folles en cadeaux pour dire à leurs enfants combien ils les aiment. Alors que souvent une présence, simple et soutenue, des deux parents auprès des enfants suffit ; et surtout elle manifeste un engagement direct et réel qui ne se cache pas derrière le stratagème de l’argent.

De la scène de composition qu’est le baptême de Jésus dans les Évangiles, retenons qu’il s’agit d’une démarche simple et populaire, proposée par Jean, un prédicateur itinérant. Dieu s’en sert pour dire son amour à l’endroit de son Fils. Ici pas d’inscription spectaculaire ni de cadeau hors normes, mais une inscription intérieure et indélébile. Jésus, et lui seul, vit ce geste comme un moment de grâce et le reçoit comme une parole d’amour. Il prend conscience qu’il est le Fils bien-aimé. Sa courte vie parmi les hommes consistera à transmettre à tous le même message : toi, mon frère, ma sœur, comme moi-même, tu es aimé de Dieu ; tu es son fils, sa fille. Ton Père est auprès de toi à jamais.

Chanoine Jean-Claude Crivelli