Demain, c'est dimanche

29.06.2014 / En forme de questions

Qui sommes-nous pour les autres ? Chacun a son histoire, suit son propre chemin, secret jalousement gardé dont les autres ne perçoivent que les traces. Qui suis-je, moi qui existe avec vous et devant vous ? Depuis tant d'années, que savez-vous de moi ? Si peu ! Ce que je suis vous échappe.

Qui suis-je pour toi que j'aime et dont je suis aimée ? Question singulière voire redoutable de l'aimée à son bien-aimé. « Tu es ma raison de vivre, unique ; car sans toi je ne pourrais pas vivre ! »

Mais est-ce là connaître l'autre ?

Enfin question à moi-même : qui suis-je ? Est-ce que je me connais vraiment alors que je passe ma vie affublé de tant de masques ? Je me cache à moi-même qui je suis. Et surtout je crains de découvrir qui je suis.

« Pour vous, qui suis-je ? »Il fallait bien que Jésus la pose à ses proches cette question fondamentale. La réponse de Pierre est connue : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! »

Bien sûr le disciple ne saisit pas toute la portée de sa réponse. Toute vraie confession de foi dépasse ce que nous pouvons en saisir.

Voilà bien le génie de la célébration liturgique. Elle nous fait vivre au-dessus de nos moyens. Les paroles qui animent la prière commune nous dépassent, nous conduisent au-delà. Elles désignent quelqu'un qui tout à la fois nous est proche et lointain. Le Dieu Tout Autre. Il vient à nous à travers signes et paroles qui par l'Esprit nous désignent la présence de Jésus, Seigneur, Fils du Dieu vivant.

Chanoine Jean-Claude Crivelli