Demain, c'est dimanche

02.06.2013 / Hospitalité à risque

Dans son fameux Vocabulaire des institutions indo-européennes(1969), Emile Benveniste développe l'histoire d'un étrange couple latin : « hostis / hospes ». L'évolution de ces deux mots a de quoi intriguer. Hostisdésigne d'abord l'étranger, le pèlerin. Hospesdésigne celui qui accueille lhostis. Ce dernier, bien qu'accueilli, n'en conserve pas moins ses propres traditions, ses manières, que lhospesqui l'accueille doit reconnaître. Aussi l'étranger a-t-il quelque de sacré, précisément à cause de son identité autre que la mienne. Et à son tour lhospes

a lui-même l'occasion de devenir hostis, l'étranger, le voyageur quand il séjourne ailleurs et doit recourir à l'hospitalité.

Il y a une dialectique : en lhospesvit toujours un hostiset vice-versa. On comprend pourquoi le terme hostisen est venu à signifier l'ennemi (inimicus), l'être hostile. L'autre, parce qu'il est autre, peut devenir mon ennemi. L'hospitalité est toujours dangereuse et pourtant c'est elle qui structure nos relations humaines.

Le chrétien prend le risque de l'hospitalité – à la suite de son Seigneur. Lui qui accueille tout le monde sans discrimination : c'est bien là un geste qui le caractérise. Aussi notre foi ne peut-elle être à son tour qu'hospitalière. L'évangile (Lc 7, 1-10) nous montre Jésus dans ses oeuvres : il accueille un agent de l'armée d'occupation. L'ennemi devient alors son hôte. Le Christ reçoit sa requête. Il va jusqu'à admirer celui qui se confie à lui, sans armes.

Chanoine Jean-Claude Crivelli
Best reviews of best online casinos australia for Australian players, bonuses and special offers from online casinos. Read rewiews of play slots online for players from Canada and play! Looking for best online pokies new zealand to play? Visit our site.