Demain, c'est dimanche

24.09.2006 / Les deux ailes de l'Amour

La prière d'ouverture de la messe de ce dimanche nous recentre, en quelques mots, sur l'essentiel de notre foi chrétienne : « Seigneur, tu as voulu que toute la loi consiste à t'aimer et à aimer son prochain : donne-nous de garder tes commandements, et de parvenir ainsi à la vie éternelle. »

Nous trouvons dans cette oraison un rappel de l'épisode de l'Évangile selon Matthieu (22, 3440) où Jésus réunit les deux préceptes fondamentaux de la loi de Moïse : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. » (Dt 6, 5) et « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Lv 19, 18) Pour notre Seigneur, ces deux commandements renferment tout : « De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. » Saint Augustin les appelle les « deux ailes de l'Amour ».

La prière d'ouverture va plus loin qu'une simple affirmation pieuse, quoique fondamentale, elle demande sans détour de parvenir à la vie éternelle grâce à la pratique de ces commandements : « Ceux qui dans cette vie gémissent et désirent la patrie, courent grâce à l'amour et non grâce aux jambes du corps (...) ; ils saisissent les deux ailes de l'Amour » de Dieu et du prochain. (s. Augustin, Commentaire du psaume 149).

Chanoine Yannick-Marie Escher