Demain, c'est dimanche

16.09.2012 / La foi est un don

Lors d'un baptême, à la question du prêtre ou du diacre : « Que demandez-vous pour votre enfant à l'Eglise de Dieu ? » les parents peuvent répondre en disant « le baptême » ou la « foi ». La foi est en même temps un don du Père et un choix à faire dans une décision libre. Certains parents chrétiens affirment d'ailleurs que la foi n'est authentique que si on se l'approprie dans après une réflexion mûrie, adulte et personnelle.

Il ne faut pas oublier cependant que Dieu est libre et qu'il est capable de donner la foi à qui il veut, à un bébé, par exemple, qui, grâce à ses parents, parrain et marraine ainsi que la communauté chrétienne dans laquelle il vit, découvrira chaque jour un peu plus le visage de celui qui nous a créés par amour pour aimer. Le baptême d'un enfant signifie ce don gratuit et évite de tout centrer sur l'homme qui veut décider de tout sans référence à Dieu.

Saint Jacques, dans la deuxième lecture de ce dimanche, insiste sur un autre aspect de la foi, à savoir qu'elle engage, qu'elle met en route vers les autres. Elle est, pour lui, inséparable de la charité qui se préoccupe de l'entourage et qui s'efforce de trouver des solutions aux problèmes quotidiens. Il en vient à la conclusion que celui qui n'agit pas, sa foi est bel et bien morte. Que le Seigneur nous aide à vivre une foi authentique pour sa gloire et pour notre salut.

Chanoine Calixte Dubosson