Demain, c'est dimanche

05.08.2012 / Du pain et des jeux

L'évangile de ce dimanche est un clin d'oeil à l'actualité. En pleins Jeux Olympiques, Jésus fait remarquer à ceux qui viennent d'être les témoins oculaires de la multiplication des pains qu'ils ne le recherchent pas pour comprendre la signification de ce miracle, le sens spirituel qu'il apporte mais parce qu'ils ont mangé à leur faim et qu'ils en veulent encore puisque cela ne leur coûte pas un centime.

Beaucoup de cuisinières me partagent leur joie de pouvoir de temps en temps aller au restaurant car elles peuvent se reposer de leur souci quotidien. Ces espaces de respiration sont bienvenus et nécessaires.

Du pain et des Jeux ! Voilà ce que réclamaient les foules à l'époque romaine. Il y a en chaque homme un désir de bonheur facile qui ne coûte rien mais le Seigneur nous invite à chercher des bonheurs plus durables que l'honneur d'une médaille. Notre coeur humain a soif de beauté, de vérité, de justice et d'amour. Certaines personnes aisées souffrent de la jalousie des autres. D'autres montrent une apparence heureuse qui cache des blessures secrètes comme la haine ou le mensonge.

Jésus-Christ veut nous donner déjà sur cette terre un amour qui fait vivre, un amour abondant comme les pains multipliés. A nous d'ouvrir nos portes à ce Seigneur, seul capable de combler nos faims les plus intimes. A la suite de saint Augustin, disons avec lui : « Tu nous as faits pour toi, Seigneur, et notre coeur est sans repos tant qu'il ne demeure en toi ! »

Chanoine Calixte Dubosson