Demain, c'est dimanche

25.12.2011 / Noël

Noël… ou la plus merveilleuse conjugaison. Oui, à Noël, la terre et le ciel se rencontrent, le Verbe se fait Chair. En Jésus, Dieu habite parmi nous. Dans l'Enfant contemplé, c'est Tout Dieu qui veut se dire à l'humanité entière.

Dans le passé, Dieu avait tenté de se manifester aux hommes de manières variées, diverses et fragmentées. Les grands signes traduits par Moïse, Abraham, Jacob et les prophètes ont certes permis de comprendre ou de saisir partiellement les volontés divines, mais il manquait son vrai et unique traducteur : le VERBE.

Nous avons tous le souvenir de notre parcours scolaire ! Combien de fois nos enseignants nous ont rappelé qu'une phrase sans verbe – sauf supposé – était incompréhensible ! Eh bien Dieu, désireux de se faire comprendre par l'homme n'a pas hésité à nous offrir SON VERBE – son Fils Jésus.

Dans l'Incarnation du Verbe, le monde trouve son sens. En Jésus tout devient plus clair et plus lumineux.

Si la nuit de Noël, la liturgie nous invite à « zoomer » sur un petit coin de Palestine à l'écart de Bethléem pour, avec les bergers, adorer l'Enfant-Dieu ; à la messe du JOUR, elle nous offre d'élargir notre vue panoramique aux dimensions infinies de l'univers pour contempler le Verbe qui vient d'auprès de Dieu.

Oui, le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous.

« Dieu s'est fait homme pour que l'homme se rapproche de Dieu ». Jésus s'est incarné pour révéler, dans sa chair, le Père. Est-il plus grande proximité ? Existe-t-il amour plus grand ? La Parole de Dieu devient en Jésus geste vivant, acte de vie et compagne de route.

Joyeux Noël à tous et à chacun.

chanoine Jean-Paul Amoos