Demain, c'est dimanche

30.10.2011 / La Parole : lumière pour les yeux, joie pour le coeur

Jésus s'adressant à la foule et à ses disciples déclare : « Pratiquez et observez tout ce qu'ils peuvent vous dire. Mais n'agissez pas d'après leurs actes, car ils disent et ne font pas ». Jésus parlait des scribes et des pharisiens, les maîtres de l'enseignement religieux.

Ce reproche est-il à entendre aujourd'hui pour nos communautés ? Il y a ceux qui prêchent les exigences de l'Evangile et aussi les obligations des différentes règles de l'institution « Eglise ». « Ils lient de pesants fardeaux et en chargent les épaules des gens. »

« Ayant pour vous une telle affection, nous voudrions vous donner non seulement l'Evangile de Dieu, mais tout ce que nous sommes, car vous nous êtes devenus très chers. » C'est saint Paul, un prédicateur s'il en est, qui ouvre son coeur aux chrétiens de Thessalonique. Nos communautés, aujourd'hui, peuvent rendre grâce pour ceux qui se consacrent corps et âme pour leur donner de communier à l'Evangile de Jésus-Christ.

Et encore une citation des textes de ce dimanche. Invectivant les prêtres qui enseignent la Loi mais ne la pratiquent pas, le prophète Malachie est en communion avec le peuple. « Et nous, peuple de Dieu, n'avons-nous pas tous un seul Père ? »

Il y a la matière à réflexion sur la proclamation, sur l'écoute, sur le partage de la Parole de Dieu dans nos communautés. La Parole de Dieu est vraie, fructueuse quand nous la proclamons avec humilité pour enseigner, quand nous l'accueillons comme un don dans notre vie, sans condamner l'autre, quand nous la partageons entre frères et soeurs au pied de notre seul maître, Jésus-Christ.

Charles Neuhaus