Demain, c'est dimanche

14.08.2011 / Marie, une vie dans la grâce

« Réjouis-toi, comblée de grâce ». La grâce, c'est bien le moteur de la vie de Marie. C'est la grâce qui prépara son âme, afin qu'elle puisse trouver en elle la force de dire son « oui ». C'est encore la grâce qui lui donna le courage d'accompagner Jésus jusqu'à la Croix, et, seule parmi les disciples, de ne pas perdre l'espérance au jour de la mise au tombeau. C'est la grâce qui lui donna de présider aux commencements de l'Eglise, en veillant avec les apôtres dans l'attente de la Pentecôte.

L'événement de l'Assomption n'est finalement rien d'autre que l'accomplissement de cette vie dans la grâce. Celle qui, préservée de tout péché, a été élevée en son âme a la vie surnaturelle dès le commencement de son existence, est élevée aujourd'hui en son corps à la gloire du ciel. La grâce qui éleva la Vierge Marie peut nous élever nous aussi, si nous nous ouvrons à elle. Elle est présente en nous, semée par le sacrement du baptême. Lors des promesses baptismales, plusieurs fois répétées au long de notre existence, nous nous engageons à renoncer au mal et à croire en Dieu.

Vivre en cohérence profonde avec ces promesses, c'est s'ouvrir à l'action de la grâce, qui élève notre âme jusqu'à la vie divine, avant d'élever aussi nos corps au jour de la résurrection finale.

Chanoine Roland Jaquenoud