Demain, c'est dimanche

24.04.2011 / O Marie !

Les quatre évangiles le disent : les premiers témoins de la résurrection de Jésus furent des femmes, parmi lesquelles Marie Madeleine et « l'autre Marie ». A la pointe du jour, elles sont venues rendre hommage à un mort, et, près du tombeau désormais vide, les voilà confrontées au jaillissement de la vie éternelle, à l'inattendu de la Résurrection. Quelle émotion mêlée de crainte et de joie, lorsque l'ange les invite à voir l'endroit où reposait Jésus, lorsqu'elles comprennent qu'il est vraiment ressuscité comme il l'avait annoncé. On ne peut que deviner le bouillonnement intérieur de ces femmes passionnées.

A peine ont-elles le temps de réaliser ce qui se passe qu'elles reçoivent déjà une mission : « Allez dire aux disciples : Il est ressuscité d'entre les morts ; il vous précède en Galilée : là vous le verrez » (Mt 28, 7). Et leur course messagère est interrompue par Jésus qui vient à leur rencontre confirmer le message de l'ange : c'est en Galilée que les disciples pourront voir leur Seigneur vivant.

O Marie, ô Marie Madeleine, vous n'avez cessé de croire en Jésus et de l'aimer, par de-là même la mort ; puissions-nous imiter votre foi et votre amour ! Puissions-nous partager votre enthousiasme missionnaire !

Le Seigneur ressuscité vous a dit nous précéder en Galilée. Croyons-le, le Ressuscité nous précède dans la Galilée de la banalité du quotidien de notre existence ; il y transfigure notre vie et lui donne une saveur d'éternité.

Chanoine Olivier Roduit