Demain, c'est dimanche

18.04.2010 / De la braise sur le rivage

 

En méditant l'évangile de ce jour, je me suis imaginé en pensée aux côtés des apôtres, au bord du lac de Tibériade, après la mort de Jésus. Je les vois, tête baissée, regarder l'eau dans un silence troublé çà et là par le clapotis d'un caillou jeté machinalement dans le lac, comme un exutoire à leur déception.

Quand on a tout misé sur quelqu'un et que celui-ci est mort, il faut du temps avant de trouver d'autres raisons de vivre. C'est l'expérience de celles et ceux qui perdent un être cher : le choc est si profond que seul le temps permet de réagir et de reprendre en main la situation. A la suite des apôtres, beaucoup expérimentent cette triste réalité où les mots deviennent superflus. Chagrins d'amour, examens manqués, lendemains de deuil invitent au repli sur soi, au mutisme pesant. Dans cette atmosphère d'orage menaçant, surgit, soudain, une éclaircie. C'est saint Pierre qui libère la parole avec cette phrase toute simple : « Je m'en vais à la pêche ».

Le Christ en avait fait des apôtres, ils veulent redevenir pêcheurs de poisson. Ils retournent au point de départ qui est, en fait, un retour aux certitudes, aux sécurités humaines. Pourtant, une nouvelle désillusion les attend : pas de poisson à l'horizon. La nuit a été stérile. Ce n'est pas dans le passé que se trouve l'avenir. Après la nuit qui ne donne rien, il y a l'aube qui se lève. Jésus est là sur le rivage. C'est là qu'il faut regarder, c'est vers la lumière qu'il faut se diriger, lumière de résurrection, d'amour et de vie.

Chanoine Calixte Dubosson
Best reviews of best online casinos australia for Australian players, bonuses and special offers from online casinos. Read rewiews of play slots online for players from Canada and play! Looking for best online pokies new zealand to play? Visit our site.