Demain, c'est dimanche

21.03.2010 / Un autre regard

La liturgie du 5ème dimanche de Carême propose à notre contemplation une scène bien connue de l'Evangile : l'épisode de la femme adultère (Jean 8, 1-11).

Avec cette scène, nous nous trouvons face à deux regards : celui des pharisiens, bien-pensants et légalistes, prompts à condamner pour se donner bonne conscience ; celui de Notre Seigneur, qui ne juge pas et qui va au-delà des apparences.

Arrêtons-nous sur ce regard de Jésus. Qu'a-t-il de particulier ?

Ne nous y trompons pas, il ne s'agit pas d'un regard attendri par une fausse compassion ou un certain relativisme moral. Tout comme les pharisiens, Jésus considère l'adultère comme un péché grave. La différence est qu'il ne réduit pas cette femme à son péché. Il voit en elle une personne qui n'arrive pas encore à vivre pleinement la vérité de l'amour.

En posant sur la femme adultère un regard d'amour, il lui donne de vivre l'expérience d'être aimée en vérité pour ce qu'elle est. Malgré ses chemins de traverse, Jésus lui donne de faire l'expérience d'un amour inconditionnel : la miséricorde.

Le regard du Christ se porte aussi sur nous. Le Sauveur du monde veut nous révéler pleinement qui nous sommes : des êtres créés par amour et pour aimer. Avec la femme adultère, nous sommes invités à nous laisser aimer par le Christ, à nous abandonner à sa gracieuse volonté : « (…) plus profondément je m'abandonne à Lui, plus je me laisse saisir par Lui, plus grande est la force avec laquelle Lui, le Créateur, règne en moi, et plus je deviens moi-même. »

(R. Guardini)

Chanoine Yannick-Marie Escher
Best reviews of best online casinos australia for Australian players, bonuses and special offers from online casinos. Read rewiews of play slots online for players from Canada and play! Looking for best online pokies new zealand to play? Visit our site.