Demain, c'est dimanche

06.12.2009 / Divin cantonnier

Il y a tout juste 30 ans, le peuple suisse approuvait en votation populaire un article constitutionnel en faveur des chemins pour piétons et des sentiers de randonnée. Depuis lors, les communes sont responsables d'entretenir régulièrement leur réseau de chemins pédestres.

Chaque année, au début de l'été, nos magnifiques sentiers de montagne sont parcourus par de vaillants cantonniers attentifs à réparer les dégâts dus à l'hiver. Ainsi, grâce à eux, « les passages tortueux deviennent droits et les routes déformées sont aplanies »(cf. Luc 3, 1-6).

Ce qu'entreprennent les spécialistes de l'entretien de nos sentiers pédestres, Dieu le réalise aussi dans nos vies, pour autant que nous puissions être touchés par sa Parole.

Dans le désert de Palestine, Jean-Baptiste avait préparé le chemin du Seigneur Jésus et aplani sa route, proclamant la conversion pour le pardon des péchés.

Nous savons que le désert peut reverdir en quelques heures à la moindre pluie. Or donc, si notre coeur semble désertique, si notre vie semble compliquée, tortueuse et déformée, laissons le divin cantonnier agir en nous.

Il ne manque souvent qu'une fine pluie pour que tout reverdisse : ouvrons-nous à la grâce.

Il ne manque souvent qu'une parole pour que notre coeur s'ouvre au pardon et à la réconciliation, pour que nos difficultés s'aplanissent et que nos coeurs s'apaisent : écoutons le Seigneur qui vient pour nous sauver et laissons-le agir en nous !

Chanoine Olivier Roduit