Demain, c'est dimanche

29.11.2009 / La chute des idoles

En ce premier dimanche de l'Avent, y aurait-il erreur dans le choix des lectures de la messe ? Alors qu'on se prépare à fêter Noël, la naissance de l'Emmanuel, voici que l'Eglise nous propose des textes apocalyptiques ! « Des signes cosmiques, l'angoisse d'un retour du Fils de l'Homme avec puissance et grande gloire ». Pourquoi ce choix de textes ? Comment les comprendre ?

La clef de lecture nous est procurée par les mots : « Restez éveillés et priez ». Car l'Avent est un temps de veille qui attise le désir et l'espérance. Comme le souffle offre à la braise de communiquer son énergie au bois qu'on vient de mettre dans le foyer, Jésus nous réveille pour guetter la vie qui veut naître en nous.

Pétris de terre, nous sommes sensibles aux forces cosmiques, mais les astres ne sont ni Dieu, ni les maîtres de nos vies. En se soumettant à eux, nous en faisons des idoles et devenons leurs esclaves.

Une des premières opérations de Jésus est de faire chuter les idoles. Faire chuter les idoles, c'est ouvrir toute grande la REVELATION afin de nous permettre de découvrir le vrai sens du monde au travers du Ressuscité qui vient, au cœur de notre attente, nous donner la vie.

Ce don de la vie ne peut être détruit et les forces de mort qui nous rongent sont anéanties par le Vivant qui nous dit : « n'ayez plus peur, redressez-vous, relevez la tête. »

Chanoine Jean-Paul Amoos