Demain, c'est dimanche

01.11.2009 / Les alchimistes

La Toussaint Mt 5, 1-12

Les saints sont intimement reliés au Christ. De ce fait, ils sont profondément humains. Il m'arrive de lire des vies de saints qui s'avèrent à la longue lassantes car je me demande au fil des pages si j'ai affaire à un homme ou à un ange.

Ce qui me frappe le plus dans la vie de ceux qui ont été élevés sur les autels ce n'est pas qu'ils possèdent toutes les qualités possibles. Non, ce qui m'édifie le plus, c'est bien leur faculté à dépasser leurs limites et leurs faiblesses. Ils étaient d'ailleurs les premiers à reconnaître leurs péchés. Mais grâce à la force de l'Esprit-Saint, ils ont accompli des merveilles. Ils ont tracé l'extraordinaire dans l'ordinaire. Voilà ce qui doit nous toucher aujourd'hui : qu'ils aient fait de l'or avec du plomb, de la lumière avec de la grisaille des jours, de l'amour avec la routine des tâches répétitives. Oui, les saints sont de véritables alchimistes du quotidien.

Parce qu'ils n'ont pas échappé aux grandes questions de l'existence, parce qu'ils ont dû tâtonner et même douter, nos compagnons d'éternité sont proches de nous, accessibles.

Centrer sa vie sur Dieu par la prière et les sacrements, faire preuve d'humanité, rayonner dans un monde hostile, tel est l'appel que le Seigneur nous lance en cette fête de la Toussaint. Aurons-nous assez de foi et d'audace pour y répondre avec générosité ? La réponse nous appartient.

Chne Calixte Dubosson