Demain, c'est dimanche

02.08.2009 / Manger saint

Les suisses aiment manger « bio », même si c'est plus cher ! Les grands distributeurs ont tous un label bio qui exige des agriculteurs qu'ils prennent particulièrement soin de la nature. Les paysans s'engagent à n'utiliser que des produits naturels et à respecter la fertilité naturelle des sols. Pas de doute qu'en cette fête nationale, ce sont les exploitations « bio » qui auront le plus de succès avec leur traditionnel Brunch à la ferme !

Rendons grâce de pouvoir vivre dans un pays qui peut choisir la qualité de sa nourriture. N'oublions pas les millions de nos contemporains qui un peu partout dans le monde, luttent quotidiennement pour trouver quelque chose à manger.

Les gens de la Bible ont constamment été confrontés aux soucis de la nourriture. Le peuple en marche pendant quarante ans dans le désert dut compter sur Dieu qui le combla d'une manne inattendue.

L'évangile de ce dimanche nous montre les contemporains du Christ le suivre parce qu'il vient de multiplier les pains. Jésus les invite à travailler non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour celle qui se garde jusqu'à la vie éternelle : « Le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. (…) Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura plus jamais faim. »(Jn 6, 24-35)

Jésus nous invite à manger saint pour le devenir !

Chanoine Olivier Roduit