Demain, c'est dimanche

07.06.2009 / Je ne vous laisserai pas orphelins

La fête de la Sainte Trinité vient mettre un point d'orgue à la méditation que nous avons accomplie tout au long de la première partie de l'année liturgique.

De Noël à Pâques l'Eglise contemple le mystère de l'amour de Dieu qui se révèle et se donne en Jésus Christ.

La Nativité et tous les événements commémorés pendant le temps de Noël nous ont montré comment Dieu s'est fait homme afin d'habiter parmi nous, afin de s'unir à nous et de nous unir à Lui.

La célébration du mystère pascal nous a permis de contempler une fois de plus l'amour de Dieu dans son action concrète : le don de soi jusqu'au sacrifice.

L'Ascension nous a rappelé que Jésus est monté auprès de son Père pour nous « préparer une place » (Jn 14, 2).

Et en envoyant l'Esprit saint à la Pentecôte, Jésus a accompli sa promesse de ne pas nous laisser orphelin (cf. Jn 14, 18) et de ne pas nous priver de sa présence, ni de celle de son Père (cf. Jn 14, 23). Tant Jésus que l'Esprit Saint sont les deux « instruments », les deux personnes par lesquels Dieu notre Père nous témoigne son amour, un amour absolu, sans concession, un amour qui part à notre recherche et qui ne désespère jamais de nous ramener à lui. En étant baptisé « au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit » (Mt 18, 19), nous sommes inclus dans cet amour qui est éternel et qui est la vie même de Dieu. A nous maintenant d'être pour notre monde des témoins de tout cela.

Chanoine Roland Jaquenoud