Demain, c'est dimanche

22.03.2009 / La croix, plus qu'un signe !

« Je ne me suis jamais amusé dit Dieu ! De petits soldats, de marionnettes, je n'en ai que faire… Par contre aimer et être aimé ça oui, c'est là que je trouve mon plaisir. Comprends-tu ô homme que je t'ai créé par amour et, pour que tu puisses traduire ton amour je t'ai créé libre ! »

Créé par amour pour aimer, mais handicapé dans sa relation avec Dieu par le péché, par tant de blessures et de morsures, chacun est invité, à la manière des Hébreux errants dans le désert, à tourner son regard non plus vers le serpent de bronze, mais vers la croix de Jésus.

Si la croix est le signe du mal et de la haine perpétrés par ceux qui ont rejeté Jésus, elle est surtout le signe du don de Celui qui a préféré livrer sa vie plutôt que de détruire ceux qui le rejetaient. Ainsi, en renonçant à faire violence et en choisissant de livrer sa vie, Jésus est devenu le Chemin par lequel Dieu nous transmet son pardon d'amour. Sur la croix Jésus est l'image la plus parfaite de Dieu et de sa miséricorde ; d'un Dieu fragile, vulnérable et désarmé ; d'un Dieu qui attend éternellement notre consentement sans jamais se lasser ; d'un Dieu qui veut nous sauver de notre propre destruction qui est de ne pas aimer.

En Jésus, Dieu est devenu un mendiant d'amour.

L'acceptation de la croix nous met en état de « oui » nuptial, mais son refus nous laisse à demi-mort, sur le bas de ce chemin conduisant à la Vie.

Chanoine Jean-Paul Amoos