Demain, c'est dimanche

21.09.2008 / Une fête pour rendre grâce

Ce week-end nous célébrons la Fête fédérale d'action de grâce, communément appelée Jeûne fédéral. Cette fête s'enracine dans les pratiques religieuses du moyen âge tardif, où le jeûne était pratiqué lors de certaines circonstances.

Le premier Jeûne fédéral fut célébré dans toute la Suisse le 8 septembre 1796. La pratique continua, mais les dates différaient entre cantons catholiques et cantons protestants. En 1832, la Diète fédérale décréta que le troisième dimanche de septembre serait dorénavant un jour de jeûne pour tous les cantons.

Pour les catholiques, le Jeûne fédéral est vécu comme une action de grâce. Qu'est-ce que cela signifie ? Il s'agit simplement de remercier Dieu pour les bienfaits et pour les faveurs qu'il nous accorde. Saint Paul nous y exhorte : « En toute condition, soyez dans l'action de grâce. C'est la volonté de Dieu sur vous dans le Christ Jésus. » (1 Th 5, 18) Comment vivre réellement dans l'action de grâce ? La prière d'ouverture de la messe nous l'indique de façon claire et précise : « Seigneur, tu as voulu que toute la loi consiste à t'aimer et à aimer son prochain : donne-nous de garder tes commandements, et de parvenir ainsi à la vie éternelle. » Pour vivre dans l'action de grâce nous sommes invités à vivre des « deux ailes de la charité » (saint Augustin), qui sont l'amour de Dieu et l'amour du prochain. (cf. Mt 22, 34-40).

Chne Yannick-Marie Escher