Demain, c'est dimanche

20.07.2008 / On a tous un ennemi !

C'est Jésus lui-même qui l'affirme dans la Parabole du bon grain et de l'ivraie (Mt 13, 24-43) : on a tous un ennemi !

Cela peut nous faire peur de devoir faire cette constatation, alors qu'on voudrait que tout soit bien lisse et parfait dans notre vie.

Cet ennemi, ce n'est pas seulement celui qui m'a joué un sale tour, ni celui avec qui j'ai eu des mots durs. Cet ennemi n'est pas non plus celui que j'hésite à rencontrer, « qui ne me revient pas ».

De ces ennemis, nous en avons tous, mais sont-ils vraiment nos ennemis ? Nous en veulent-ils vraiment à mort ? Nos dissensions ne sont-elles pas simplement dues à des malentendus, à des points de vue différents ?

Alors, qui est-il donc, cet ennemi dont parle l'évangile ? Jésus nous le dit : c'est celui qui sème l'ivraie au milieu du bon grain du champ de notre existence. Oh que nous aimerions avoir une vie parfaite ! Mais nous sommes marqués par le péché. Et malgré tous nos efforts, nous nous laissons séduire par le tentateur, le démon, le prince du mal.

Jésus nous montre qu'il ne sert à rien de s'acharner sur notre péché, au lieu de mettre tout son coeur à cultiver le bon grain. Il y aura toujours de la mauvaise herbe, même dans la meilleure des récoltes. Travaillons donc à cultiver le meilleur sans nous acharner à vouloir éliminer les quelques plantes d'ivraie qui finiraient presque à ne contrarier que notre orgueil.

Prieur Olivier Roduit