Demain, c'est dimanche

27.04.2008 / Heurs et malheurs

 

Dans le domaine de la foi, nos sentiments évoluent. Ainsi, avec les heurs et malheurs de l'existence, des évidences peuvent tout à coup s'évaporer ; de même, de belles certitudes peuvent soudain effacer de cruels doutes.

Les évangiles que nous lisons aux messes de ces dimanches montrent la très bonne connaissance qu'avait Jésus de la nature humaine, lui qui doit sans cesse réconforter la foi chancelante de ses disciples. Il va jusqu'à leur promettre — à nous promettre — un Avocat, un Défenseur qui sera toujours avec nous : l'Esprit de vérité. Et c'est Jésus qui le dit : la vérité nous rendra libres.

Ainsi donc, ne craignons pas d'agir toujours fidèlement en vérité. Certains choix justes pourront nous paraître à première vue très onéreux. Mais s'ils sont faits en vérité, nous aurons avec nous un avocat de première catégorie pour nous défendre dans nos options. Le Seigneur ne nous abandonnera jamais ! Il sera même d'autant plus présent qu'il nous paraîtra absent ! « D'ici peu de temps, le monde ne me verra plus, mais vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez aussi. » (Jn 14, 15-21)

Prieur Olivier Roduit