Demain, c'est dimanche

12.03.2006 / Le quotidien transfiguré

L'Evangile de ce dimanche nous raconte l'extraordinaire événement du mont Thabor où le Christ avec son corps et même ses vêtements est transfiguré devant Pierre, Jacques et Jean. Cette théophanie – cette manifestation de Dieu – incite Pierre à s'exclamer :

« Seigneur, il est bon de rester ici ! Faisons trois tentes… »

Pierre veut prolonger cet instant ineffable. Mais, comme le souligne l'évangéliste, « il ne savait pas ce qu'il disait ». En effet, ce qui importe vraiment, ce n'est pas de se trouver ici ou là, dans un climat propice ou hostile, mais d'être avec Jésus, de l'écouter ou que ce soit, et de le voir en filigrane de tous les événements quotidiens. Si nous sommes avec Jésus, peu importe où, peut importe la situation, en définitive. L'essentiel, ce qui transfigure littéralement tout, n'est-ce pas de contempler le Seigneur – si proche, et si lointain croyons-nous – de communier à Lui, de vivre avec Lui notre vie quotidienne, dans nos misères ou nos grandeurs. Ne serait-ce pas là l'unique source du vrai bonheur ? Il convient donc de chercher, avec ferveur, en toutes circonstances, le vrai visage du Christ à la fois caché et rayonnant… il désire rayonner à travers chacun de nous.

Chanoine Yannick-Marie Escher